Pourquoi la Pologne est-elle intéressante ? 

Les dirigeants de WELA sont convaincus que les meilleures opportunités d’affaires en Occident pour les 20 prochaines années se trouvent en Pologne.  Voici quelques raisons de s’intéresser à la Pologne :
√ La  population de la Pologne est d’environ 39 millions d’habitants - presque quatre fois la République Tchèque ou la Hongrie, et plus que la somme des populations des neuf autres membres de la « promotion 2004 » de l’Union Européenne (UE)
√ Les salaires polonais équivalent à 25-50% des salaires occidentaux - et les frais annexes sont aussi nettement plus bas
√ La Pologne a une situation très centrale dans l’« Europe des 28 » et représente un site idéal pour vendre en Europe centrale, orientale - et occidentale (surtout l’Allemagne)
√ La Pologne, de culture fortement catholique, est le pays slave le plus « occidental »
√ La Pologne bénéficie d’une main d’œuvre hautement qualifiée avec une volonté et un esprit de travail exceptionnels
√ La France a une excellente image de marque en Pologne


Dans quelle mesure l’adhésion de la Pologne à  l’Union Européenne est-elle importante ?


L’adhésion de la Pologne à l’UE est une étape importante pour la Pologne dans ses démarches pour atteindre le niveau européen dans ses pratiques administratives et commerciales. 

Parmi les conséquences on peut citer :

√ Une plus grande stabilité politique et économique
√ Une meilleure protection administrative, grâce à l’incorporation de l’« acquis communautaire » dans le droit polonais, et surtout pour la protection de la propriété intellectuelle
√ La disponibilité de sommes importantes pour les projets d’infrastructure et de modernisation financés par des fonds Européens

Pour les sociétés occidentales, l’adhésion de la Pologne à l’Union Européenne fait que tout produit ou service conforme aux normes polonaises peut être vendu dans les 26 autres états-membres de l’UE.

Est-ce que le climat du business en Pologne est comparable avec les marchés de l’Europe occidentale ?

  Le climat en Pologne est généralement bien plus proactif et prêt à agir que dans «l’Europe des 15». Les polonais ont un esprit du « beau matin » qui est aux antipodes du cynisme et de la morosité que nous trouvons souvent dans l’Europe de l’Ouest.  Ils voient l’environnement actuel comme une occasion historique de faire en sorte que leur pays, indépendant seulement pendant 21 ans entre 1795 et 1989, ne tombe plus jamais sous le contrôle d’un autre pays - et le meilleur moyen pour ce faire est de faire du pays un membre à part entier de l’UE et de l’OTAN.  Cela dit, on trouve de temps en temps (surtout dans les relations avec le fonctionnariat polonais) des comportements ou des attitudes qui rappellent l’époque communiste.


Dans quels secteurs se trouvent les meilleures opportunités pour vendre les produits et les services en Pologne ? 

Après la longue grisaille de la période communiste, les polonais ont envie et besoin de pratiquement tout.  Ce sont des consommateurs avides, et la bourgeoisie polonaise est en plein essor.  La disponibilité des fonds Européens donne une impulsion de plus à l’économie polonaise.

Voici quelques uns des domaines présentant les meilleures opportunités :

√ Les produits et les services liés à l’amélioration et la modernisation de l’infrastructure (financé jusqu’à 75% par des fonds Européens).  Parmi les projets intéressants on trouve la rénovation de la voirie et du réseau ferroviaire, l’assainissement de l’environnement, l’amélioration des services régionaux et municipaux, et les projets de développement qui créent des emplois, surtout dans des zones rurales
√ Les produits ou les technologies qui contribuent à la révolution agricole ou agro-alimentaire.  Le pourcentage de la population polonaise qui dépend du secteur agro-alimentaire est de 18%, la moyenne occidentale étant de 2 à 3%.
√ Les produits de loisir et de divertissement ; pendant la période communiste rien n’a été fait dans ces domaines, et les polonais cherchent frénétiquement les moyens pour se divertir pendant leur temps libre.
√ Les produits lourds ou volumineux qui ont des coûts de transport élevés (et où la situation centrale de la Pologne peut servir comme plateforme pour la fabrication, l’assemblage et le service de ces produits).
√ Tous les éléments de la vie bourgeoise moderne - avec une multiplicité de choix et de conforts, avec l’accent sur la commodité
√ Les technologies sophistiquées et modernes - les polonais s’adaptent facilement et rapidement à tout ce qui est nouveau, et ils n’ont pas les mêmes investissements dans les anciens structures.


Et la consommation d’alcool?

Peut-être le plus grand changement en Pologne depuis l’époque communiste est l’attitude envers l’alcool et sa consommation.  Alors que les polonais sont notoirement connus depuis des siècles pour leur consommation d’alcool, la Pologne d’aujourd’hui est trop occupée dans la régénération et la modernisation du pays pour boire de l’alcool de façon immodérée. Les niveaux d’alcool tolérés au volant sont le quart de ceux aux Etats-Unis et sont rigoureusement appliqués ; dans notre expérience, les polonais avec qui nous sortons qui conduisent de façon systématique ne boivent même pas une goutte d’alcool.  Pendant plus de 50 voyages en Pologne, nous n’avons jamais vu un polonais ivre dans un contexte de business (et très rarement dans des environnements sociaux non plus).


La corruption est-elle un problème ?

Durant nos dix ans de visites régulières en Pologne, nous avons rencontré une seule demande de « pot de vin », et cela en 2002, parmi des centaines de discussions d’opportunités de business.  Bien qu l’on voit de temps en temps dans les actualités des reportages sur la corruption, celle-ci est vigoureusement combattue de punie de lourdes peines de prison.  Certains secteurs (par exemple, les carburants) ont la réputation d’avoir une pénétration mafieuse, mais en règle générale, nous avons rencontré aussi peu de corruption en Pologne que dans n’importe quel pays occidental.
Plan du site
Choice language: